LA VIE, WORK MODE

September 17, 2018

L’art d’optimiser son quotidien

Lundi 17 septembre 2018. Après 1 an comme consultante indépendante, j’ai accepté un poste conséquent au sein d’une grosse boîte française. Pourquoi? Parce que la mission est ouffisime. Est ce que je balise? Complètement. Pourquoi? Indépendamment de la sempiternelle rengaine de “serai-je à la hauteur?” il y a aussi quelques petits facteurs de stress non négligeables – ma fille, mes contrats, mon site, pour n’en mentionner que quelques uns. C’est pourquoi j’ai décidé de me faciliter la vie au maximum.

1. J’ai délégué tout ce que j’ai pu. Pour éviter que mon couple explose dans les mois à venir nous avons décidé de prendre une femme de ménage (90% de nos disputes de couple sont liées au ménage). Ma tranquillité d’esprit a un prix : 20e/semaine et je vous assure que ça change vraiment la vie.

2. J’ai fait un tri monumental dans ma vie, IRL et digitale. Trier les milliers de fichiers qui polluent mon bureau depuis des mois, exit les vêtements que je ne porterai jamais, ranger tous les contrats, toutes les factures, dans un fichier attitré.

3. J’ai automatisé au maximum et mis en place des workflows efficaces. J’inscris tous mes rendez vous, pro comme perso sur un calendrier physique ainsi que dans googlecal pour l’avoir de visu et à tout moment dans la poche. Pour les obligations professionnelles j’ai acheté le calendrier le plus grand du monde (chez la petite papeterie française) que je divise entre les différentes publications Amavi et le travail à faire en amont + orga réseaux sociaux. Ça me permet de voir en un coup d’oeil ce qui a été accompli et ce qu’il me reste à faire.

4. J’anticipe. J’écris mes articles dès que l’idée me vient. Je planifie les shoots bien à l’avance. J’automatise la mise en ligne et j’active l’auto-post pour mes réseaux sociaux.

5. J’ai enregistré ma liste de courses en favoris sur mon site de supermarché en ligne. Je fais mes courses en 1 clic.

6. J’anticipe les repas. J’ai travaillé plusieurs recettes faciles à faire en semaine. On essaie autant que possible de faire un meal planner et de s’y tenir la semaine, quite à intervertir les repas mais ça nous facilite beaucoup la vie au niveau des courses.

6. Je cuisine le week-end, beaucoup, longtemps, et je congèle. Je cuisine sans sel pour pouvoir mettre une petite part de ce qu’on mange de côté pour les petits pots d’Alma.

8. Je prépare mes tenues à l’avance. Le dimanche soir je passe un moment devant le dressing et je fais des pairs que je joint sur le même ceintre. Ca évite de se prendre la tête le matin et de perdre 20 minutes à se changer 3 fois.

9. Enfin je prends du recul. La perfection était déjà bien compliquée à atteindre lorsque je décidais de mon emploi du temps, autant dire que là c’est parti pour être impossible. Alors je prépare du stock. J’achète du pré-fait pour Alma (j’apprécie beaucoup la marque Good Gout dans une démarche bon et bio) pour les soirs où je suis trop fatiguée pour cuisiner. J’achète des “cheat meals”, du fish and chips, des nems, des pizzas, comme back-up pour nous. J’accepte que je ne serais pas toujours à la hauteur, que parfois on ne mange pas nos 5 fruits et légumes par jour, que c’est okay si c’est le bordel et que le linge sale déborde du panier. Je me fais la promesse de me souvenir que je fais du mieux que je peux, et c’est déjà bien.

Et vous, des astuces pour se simplifier la vie ?

PARTAGER CET ARTICLE SUR LES RESEAUX SOCIAUX : 

PARTAGER CET ARTICLE SUR LES RESEAUX SOCIAUX : 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.